Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Connexion avec Facebook

A A A A
Auteur Sujet: Le Brésilien Mauricio Lima primé par le Time, meilleur photographe de l'année  (Lu 2018 fois)

Hors ligne Pixelartese

  • Nad13 FotoGraph
  • Administrateur
  • 6400 Iso
  • *
  • Messages: 12835
    • www.photomaltese.com
Le Brésilien Mauricio Lima primé par Time

Time a décerné fin décembre à Mauricio Lima son Prix annuel du photographe d'agence . Le photographe brésilien, qui travaille pour l'AFP, a été récompensé pour sa couverture de la guerre en Afghanistan. Mauricio Lima a accompagné pendant quatre semaines les Marines  américains dans la province de Helmand et a travaillé un mois seul dans  le pays à partir de Kaboul.
Basé à Sao Paulo, il a aussi travaillé pour l'AFP en Amérique Latine, en Irak et au Moyen-Orient.
                     
"Parmi les millions de photographies transmises par les agences de  presse cette année, les travaux de Mauricio Lima de l'AFP sortaient du  lot", a indiqué Time, pour qui ceux-ci "offrent  toujours une vision  originale, surprenante et personnelle de l'Afghanistan". Le magazine  américain présente une sélection de son travail sur son site internet.
 
 "J'explore un endroit et je regarde les gens, ce qu'ils font, ce que dit  leur regard. Mon travail consiste à suivre ces histoires personnelles  et les documenter", a expliqué el photographe à Time.
 
Parmi les clichés présentés par le magazine figure le portrait d'un  Afghan détenu par les forces américaines, le visage masqué par un tissu,  une photographie déjà remarquée. D'autres photos montrent des enfants  jouant dans les rues de Kaboul, les forces de police afghanes ou les  Marines au repos, exhibant leurs tatouages ou lisant.
 
"L'idée principale est que j'ai laissé les choses venir naturellement,  le long des chemins que je prenais à Kaboul et avec les Marines", a  raconté à l'AFP Mauricio Lima. "Le secret pour faire un bon travail  journalistique est d'avoir l'accès et le temps", a souligné le  photographe. "Ce sont les conséquences des violences sur les habitants,  les déplacés qui m'intéressent. L'expérience avec les enfants, les  locaux en Afghanistan, les gens, y compris les Marines que j'ai connus  (...) le sentiment humain est ce qui m'attire", a-t-il résumé.

SOURCES : FRANCE 2
3 janv 2011


Nadine Maltese - Photographe Webmaster -  Fondateur de Pixelartese - Portail Arts Plastiques - Nouvelles technologies
   LA NETIQUETTE             COMMENT POSTER VOS PHOTOS 

Bookmark and Share