Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Connexion avec Facebook

A A A A
Auteur Sujet: C'est qui DR ? Nous ne sommes pas des paparazzis, ni des pigeons..  (Lu 1951 fois)

Hors ligne Pixelartese

  • Nad13 FotoGraph
  • Administrateur
  • 6400 Iso
  • *
  • Messages: 12835
    • www.photomaltese.com
Nous ne sommes pas des paparazzis, ni des pigeons..

C'est qui DR ? "Nous ne sommes pas DR, nous sommes innocents"
France que fais tu a tes artisans ? "Je ne veux plus payer les cotisations sociales qui ne me donnent pas meme de droit a la retraite ou au chomage."
 
Un making of , hommage aux petites mains de l'image, reporters, photographes, illustrateurs, cameramens.. qui contribuent au nom de la liberté d'expression, devoir d'information, de par leur creativité, aux derniers bastions de nos libertés ?
Ils beneficient de peu de soutiens, oubliés, en pleine crise, hors systeme , illustrent articles, pages web, forums pour le bien commun. 
bon, ca se mange pas.. c'est qui DR ? 

 Nous ne sommes pas des paparazzis, ni des pigeons..

 Les artisans ? de + en + au chomage, sans en avoir les droits..

 
  (L'auteur de la vidéo refuse les intégrations externes)


Nadine Maltese - Photographe Webmaster -  Fondateur de Pixelartese - Portail Arts Plastiques - Nouvelles technologies
   LA NETIQUETTE             COMMENT POSTER VOS PHOTOS 

Hors ligne polym

  • 160 Iso
  • 800 Iso
  • *
  • Messages: 751
  • Sexe: Homme
    • Marseille Panoramique
C'est qui DR ? Nous ne sommes pas des paparazzis, ni des pigeons..
« Réponse #1 le: 23 octobre 2012 à 18:27:10 »
Merci pour le film, Nad  lovee

Sinon si toi et Marc êtes toujours en statut artisan sans pouvoir bénéficier de la retraite ou du chômage, plutôt que de cotiser pour rien ça vaudrait peut être le coup de passer tout ce qui peut l'être en statut auteur :
En étant assujetti à l'Agessa (sans retraite, chômage ...), on arrive à 8,44% de charges sociales ... et la tva à 7%. Bon ça ne fonctionne pas pour les photos de mariage ou les travaux photographique, mais pour les reportages ça peut valoir le coup

A noter que pour les clients il existe la dispense de précompte, qui permet simplifie les démarche et d'évite au client de faire deux chèques
 - un pour les charges sociales
- un autre à toi correspondant au montant total de la facture, moins les charges sociales

Bonne chance pour la suite !!!

Hors ligne cocagne

  • 400 Iso
  • *
  • Messages: 323
C'est qui DR ? Nous ne sommes pas des paparazzis, ni des pigeons..
« Réponse #2 le: 27 octobre 2012 à 09:09:33 »

 Intéressant ça Polym cette notion de dispense du précompte ! comment cela fonctionne t'il ?

Je suppose que les cotisations sont en fait versées par l'auteur mais comment procède t on ?

Tant il est vrai que cette logique qui veut que l'on demande à son client de se charger (si j'ose dire) des cotisations est anticommerciale et d'une certaine manière ramène l'acte à une sujétion de nature salariale, non seulement mais donne un aspect trivial à une négociation qui devrait rester de gré à gré.

Cet aspect m'a toujours gèné .

Il y a une certaine noblesse dans la relation entre un artisan et son client car un artisan est autre chose qu'un simple commerçant et le client se valorise en choisissant un artisan plutôt qu'un simple prestataire de services. La relation qui s'en suit est construite à deux et souligne le libre arbitre des deux

Le précompte fait fi de cela.


Ceci dit, dans un contexte professionnel où la concurrence est soumise aux mêmes contraintes une réforme sur les charges ne donnera un ballon d'oxygène que momentanément car tous réajusteront leurs tarifs. Non le fond du problème se trouve dans la capacité du marché à fournir une activité réellement rémunératrice.

Un artisan comme un commerçant a vocation a créer lui mêmes les outils de sa retraite d'ailleurs rien ne lui interdit de l'envisager à n'importe quel age cela dépend essentiellement de son épargne, le vrai problème existe pour des activités où l'on est à la limite de la survie et la effectivement les caisses d'assurances obligatoires ont un rôle à jouer en faisant fortement cotiser tout le monde y compris et surtout ceux pour qui tout va bien c'est une logique de solidarité que les indépendants rejettent en public mais que au fond d'eux mêmes ils comprennent très bien.

Car à cotisation minimum on retrouve prestation minimum.




Hors ligne polym

  • 160 Iso
  • 800 Iso
  • *
  • Messages: 751
  • Sexe: Homme
    • Marseille Panoramique
C'est qui DR ? Nous ne sommes pas des paparazzis, ni des pigeons..
« Réponse #3 le: 28 octobre 2012 à 11:55:53 »
Sur la dispense de précompte, tu as une note explicative ici :
https://www.agessa.org/telechargement/ficTelecharge_1/auteurs/Noticespecifique1.pdf

Citer
Tant il est vrai que cette logique qui veut que l'on demande à son client de se charger (si j'ose dire) des cotisations est anticommerciale et d'une certaine manière ramène l'acte à une sujétion de nature salariale, non seulement mais donne un aspect trivial à une négociation qui devrait rester de gré à gré.

+1000 !!! Avec des clients qui ont déjà du mal à comprendre les droits d'auteur, c'est bien souvent une hérésie pour eux (et du temps perdu en documents) sachant que tous les logiciels de compta ne prévoient pas les précomptes ...

Hors ligne Pixelartese

  • Nad13 FotoGraph
  • Administrateur
  • 6400 Iso
  • *
  • Messages: 12835
    • www.photomaltese.com
C'est qui DR ? Nous ne sommes pas des paparazzis, ni des pigeons..
« Réponse #4 le: 31 octobre 2012 à 03:45:07 »
merci Polym  ;) ;)
Nous sommes aussi Auteurs, mais impossible de faire des precomptes ou utiliser ce statut !!
car les frais pour le magasin m'oblige a rentrer les prestations d'auteur en tant qu'artisan
un truc de dingue ...
le serpent qui se mord la queue
et les impositions tombent.

 :-[ :( :(
Nadine Maltese - Photographe Webmaster -  Fondateur de Pixelartese - Portail Arts Plastiques - Nouvelles technologies
   LA NETIQUETTE             COMMENT POSTER VOS PHOTOS 

Bookmark and Share