Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Connexion avec Facebook

A A A A
Auteur Sujet: Artisan Photographe : les regles d'application de la TVA 5,5%  (Lu 8884 fois)

Hors ligne Oud_s

  • 160 Iso
  • 1600 Iso
  • *
  • Messages: 3195
  • Sexe: Homme
    • Oud's (The)
Re : Artisan Photographe : les regles d'application de la TVA 5,5%
« Réponse #15 le: 15 décembre 2009 à 23:11:42 »
Oui , et non.
 On peut être auteur, artisan et aussi à la maison des artistes en même temps (coté plasticien, webmaster (webmistress) :icon_mrgreen: :icon_mrgreen: :icon_mrgreen: :icon_mrgreen:). Les cumuler oui et non, en ce sens que les auteurs paient moins de charges, alors que les artisans ont des charges obligatoires.

En clair : un artisan aurait  avantage à être auteur en même temps pour certaines activités,  sans double compta mais en séparant la facturation classique/notes d'auteurs (plus déclaration au réel sur sa déclaration personelle etc etc en séparant bien les récapitulatifs justificatifs olé pour ceux qui en ont saisi l'esprit). Mais un auteur n'aura pas  intérêt à faire l'inverse.

Dans le cas que tu exposes, la cession en tant que particulier : tu peux en effet vendre une fois une prestation photo sans rien remplir, en la déclarant sur ta déclaration d'impots en revenu autre. Mais c'est une seule fois, pas une fois par an ou une fois un portrait, une fois un mariage ... Ce sera vraiment une rentrée d'argent à caractère très exceptionnel. Sinon c'est considéré comme activité régulière, etc etc.

Tu parles de sites commerciaux : si c'est du pack-shot, portrait, photos de catalogue, c'est artisan, sauf si tu vends un reportage commandé ou une photo illustre une activité du demandeur.

Un doubleur fait perdre quatre demi-valeurs de diaphragme. C'était un moment de gloriole en différé.

Hors ligne Pixelartese

  • Nad13 FotoGraph
  • Administrateur
  • 6400 Iso
  • *
  • Messages: 12835
    • www.photomaltese.com
Re : Artisan Photographe : les regles d'application de la TVA 5,5%
« Réponse #16 le: 15 décembre 2009 à 23:12:17 »
Hello Joelle, tu vas bien ?

vrai que c'est le gros morceau, les artisans et les auteurs..
quel casse tete !!! anormal d'ailleurs..

A quand un statut unique !!!

Un photographe lorsqu'il declenche et crée une image est un auteur de par definition de proprietés intellectuelles et pourtant coté statut/fiscal il y a des differences : artisan et seulement artisan selon les sujets de ses photos : modeles, portraits, reportages mariages, sportifs, packshoots..
En fait des lors qu'il repond a la demande d'une entreprise.

Un auteur crée ses images et peut les proposer ensuite, mais ne peut repondre à une demande, puis executer une prise de vue.. (en gros)
 
Ouds, c'est pas si simple qd meme..
et franchement, je trouve cela completement hors sujet par rapport a la photographie..
On doit pouvoir faire nos photos , qu'elles soient projets, demandes et ensuite pouvoir les vendre en fonction de baremes.. ca serait deja bien plus facile pour rendre accessible cette profession ou faire emerger des nouveaux talents.

Que l'on soit amateurs, professionnels, on est tous "auteur" des lors que l'on cree !! mais bon ca c'est mon coté reactif.. j'aimerais juste que l'on applique les textes originaux qui ont été detournée..

grrrrrrrrrrrrr !!!!
coté tarifs, il devrait exister des grilles minimum a la dispo de tous entreprises, collectivités afin de se referer..
On sait combien coute un coiffeur, des gateaux chez son patissier, ensuite a nous de voir si l'on veut ou peux s'offrir des creations..

Depuis que la photographie existe, des centaines et centaines d'images orphelines, des tarifs et statuts tenus secrets ou incomprehensibles
pas facile du tout.. et pourquoi ? bah voila , perso je sais pas..

par contre, + 1 Ouds bravo

les livres, internet c'est tres bien, mais le mieux est tout de meme se deplacer quand on est perdu dans toutes ses explications..
- au centre des impots , les mieux placés pour vous conseiller sur la fiscalité.. et tres sympas, c'est vers eux que je me tourne pour avoir plus d'aides ou renseignements des lors que je ne comprends pas. ils m'auront toujours aidés de leur mieux.

- a la chambre des metiers de votre departement, service economique
la aussi, ils cherchent et vous renseignent

Nous repondons ici d'une facon generale, ou donnons un avis de vecu,
perso je suis artisan photographe depuis 15 ans
mais on ne peut se substituer a un juriste, avocat, fiscaliste, comptable..

Faut bien etudier le truc pour choisir au mieux son statut et anticiper son previsionnel
en effet artisan , des charges fixes pour des cotisations a titre personnel, tous comme les professions liberales.

courage !!!
Nadine Maltese - Photographe Webmaster -  Fondateur de Pixelartese - Portail Arts Plastiques - Nouvelles technologies
   LA NETIQUETTE             COMMENT POSTER VOS PHOTOS 

Hors ligne Pixelartese

  • Nad13 FotoGraph
  • Administrateur
  • 6400 Iso
  • *
  • Messages: 12835
    • www.photomaltese.com
Re : Re : Artisan Photographe : les regles d'application de la TVA 5,5%
« Réponse #17 le: 15 décembre 2009 à 23:20:17 »
pour moi le choix est assez clair, vu que j'ai actuellement des demandes provenant de sites marchands, donc commandes potentielles et donc --> auteur

layer
Artisan : Si tu reponds a des demandes et qu'ensuite tu fais tes photos selon leurs cahiers des charges

Auteur :
si tu vends des photos d'illustrations (des photos deja crées qu'ils desirent acheter pour illustrer leurs sites : paysages etc)
Nadine Maltese - Photographe Webmaster -  Fondateur de Pixelartese - Portail Arts Plastiques - Nouvelles technologies
   LA NETIQUETTE             COMMENT POSTER VOS PHOTOS 

Hors ligne layer

  • 400 Iso
  • *
  • Messages: 158
  • layer
Re : Artisan Photographe : les regles d'application de la TVA 5,5%
« Réponse #18 le: 16 décembre 2009 à 00:03:30 »
merci pour vos reponses ,je comprends mieux la distinction a present

le souci demeure celui ci (et s'il n'y en avait qu'un !lol) : on me propose de shooter pour un site marchand, donc artisan
donc urssaff , je rentre dans le systeme des charges a payer (trimestrielles je crois), je dois estimer mes revenus, mais si je debarque la dedans, je n'ai qu'une seule proposition a l'année ou deux, comment pouvoir estimer ce genre de choses ... et que se passe t'il si pas d'autre gains..on continue a payer ses charges en n'ayant rien gagné ? (d'ou le choix du statut d'AE pour certains qui debutent je pense)
Learn...and Grow...

Hors ligne Oud_s

  • 160 Iso
  • 1600 Iso
  • *
  • Messages: 3195
  • Sexe: Homme
    • Oud's (The)
Re : Artisan Photographe : les regles d'application de la TVA 5,5%
« Réponse #19 le: 16 décembre 2009 à 00:08:21 »
Grand chlem : centre des impots, chambre de commerce ursaff et du temps à y passer (ah y est c'est dégrossi ...) bravoo bravoo bravoo bravoo :icon_mrgreen: :icon_mrgreen: :icon_mrgreen: :icon_mrgreen:
Un doubleur fait perdre quatre demi-valeurs de diaphragme. C'était un moment de gloriole en différé.

Hors ligne Pixelartese

  • Nad13 FotoGraph
  • Administrateur
  • 6400 Iso
  • *
  • Messages: 12835
    • www.photomaltese.com
Re : Re : Artisan Photographe : les regles d'application de la TVA 5,5%
« Réponse #20 le: 16 décembre 2009 à 01:31:37 »
merci pour vos reponses ,je comprends mieux la distinction a present

le souci demeure celui ci (et s'il n'y en avait qu'un !lol) : on me propose de shooter pour un site marchand, donc artisan
donc urssaff , je rentre dans le systeme des charges a payer (trimestrielles je crois), je dois estimer mes revenus, mais si je debarque la dedans, je n'ai qu'une seule proposition a l'année ou deux, comment pouvoir estimer ce genre de choses ... et que se passe t'il si pas d'autre gains..on continue a payer ses charges en n'ayant rien gagné ? (d'ou le choix du statut d'AE pour certains qui debutent je pense)

c'est la ou je dis que c'est vraiment grave pour les nouveaux talents...
ou vu le marché actuel..

En effet, ouvrir une societé pour un ou deux contrats, ne pas le faire, car tu continue a payer tes charges.
Il faut un solide carnet , business plan en amont. etre sur que l'on veut en faire son metier et sans boutique aller vers le client, demarcher en continue...

Citer
d'ou le choix du statut AE ? c'est a dire auteur ? et bien en fait auteur n'est pas un statut "fiscal", dans le cas d'une pdv avec modele, ou il te faut faire une facture, cela n'y reponds pas

rdv a ton centre des impots, les autres organismes (anpe) nagent dans nos professions... :icon_mrgreen:
elles ont meme eté rayé de la liste des metiers a l'anpe (source perso d'un membre de ma famille, responsable anpe , infos officieuses)

si on est photographe et au chomage, on ne te proposera pas un poste de photographe , mais une reconversion.
si tu refuses deux fois des postes qui en plus, n'ont rien a voir avec la photographie , tu peux etre radié.

Photographe, mais aussi imprimeur, infographiste etc n'etant plus dans la liste des metiers a proposer.. (trop peu de demande de la part de societé photo)

Pres de 45% des entreprises ont fermé ces dernieres temps a cause des photos d'identités realisées en mairie, disparition des laboratoires, baisse complete des tirages, demandes des clients entreprises, ventes de matos etc etc...

COURAGE !!!!  :icon_redface: :icon_redface: :icon_redface:
Nadine Maltese - Photographe Webmaster -  Fondateur de Pixelartese - Portail Arts Plastiques - Nouvelles technologies
   LA NETIQUETTE             COMMENT POSTER VOS PHOTOS 

Bookmark and Share