Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Connexion avec Facebook

A A A A
Auteur Sujet: Colere, quand les pros tuent la profession.... de Gerard Vandystadt  (Lu 5493 fois)

Hors ligne Pixelartese

  • Nad13 FotoGraph
  • Administrateur
  • 6400 Iso
  • *
  • Messages: 12835
    • www.photomaltese.com

"Quand les pros tuent la profession...
Le business impose ses règles
Quand le langage d'un photographe n'est plus la priorité...
Le talent disparait"




Gerard Vandystadt m'a fait part ce soir de sa colere, je relais afin de lui temoigner tout mon soutien et confirme ces etats de faits...
oui, les reporters, les photographes independants, les agences specialisées, ne se voient plus delivrer les autorisations des prestigieuses competitions sportives comme auparavant.
En lieu et place, photographes etrangers ou agences en monopoles diffusant sur Flicks !

Une belle solidarité !!
Une hécatombe !!


Nadine Maltese
Photographe


a lire

COLERE
Auteur : Gerard VANDYSTADT


"Nous avons la chance de "survivre"... ce n'est déjà pas si mal (pour des   photographes de presse... aujourd'hui) !
 
  Alors pourquoi certains et certaines "créatures",  également   professionnels de presse, s'acharnent-ils (t'elles) à vouloir pourrir   absolument la vie et la profession d'autres photographes, professionnels   de presse... leurs propres semblables ? Semblables..., enfin pas   tout-à-fait.
 
  Ce n'est pas au bout du monde, c'est au coeur de Paris... en France !
 
  Grandes questions éternelles, sur l'humain !
 
  Sans doute est-ce à cause de cela qu'existe l'histoire, ou la légende,   des 7 péchés capitaux...
 
  Des photographes de Presse* qui cherchent à tuer, détruire d'autres   photographes de Presse..., alors que presque tous sont déjà en train   de... succomber à la triste époque actuelle que vie la photographie.
 
  "Paresse, luxure, gourmandise, avarice, envie, orgueil, colère" ...  au   choix.
 
  Dans les histoires (photographiques) qui suivent, on en retrouve à   l'évidence quelques-uns... de ces fameux "7 péchés".
 
  Pour moi, ce sera... la colère. C'est bien à cause d'elle, et de   "ceux-là"*,  que je diffuse cette "Grenouille" du 18 Juin" de notre ami   Daniel Castets.

EXTRAIT

CA Y EST,   ON Y EST ! Les photographes indépendants et leur carte de presse, virés de Roland Garros.

Après l’assassinat économique, c’est l’exclusion physique.

Il n’aura pas fallu attendre bien longtemps avant que se concrétisent les prédictions de la Grenouille de Juin.
Des photographes indépendants et d’agences avec multiples cartes de presse qui couvrent sérieusement et depuis longtemps les Internationaux de France de tennis de Roland-Garros, se sont vu fermer dans un premier temps la porte des dix derniers jours de la compétition.

lire la suite de l'article ici :

http://www.regardsdusport-vandystadt.com/La-Grenouille-de-Daniel-Castets-Juillet-2010.html


Photo: Gérard Vandystadt - REGARDS DU SPORT- 30 Mai avec Federer
C’est évident, il n’y avait plus de place pour Christian PETIT. A cet endroit il y en avait 17 disponibles, au grand minimum.
« Modifié: 01 décembre 2014 à 22:16:17 par Pixelartese »


Nadine Maltese - Photographe Webmaster -  Fondateur de Pixelartese - Portail Arts Plastiques - Nouvelles technologies
   LA NETIQUETTE             COMMENT POSTER VOS PHOTOS 

Hors ligne Vandystadt

  • 200 Iso
  • *
  • Messages: 11
Bonjour,

Merci infiniment, pour lui et pour nous tous,  photographes. Personne n'aidera et n'interviendra facilement, par la  volonté du Saint-Esprit en "haut lieu", pour une profession en totale  déroute, mais qui qui ne compte que +/- 15.000 "citoyens électeurs" !

Ce  n'est pas aussi "rentable" médiatiquement et politiquement  que les  frasques "des bleusailles du football français", en Afrique du Sud,   pour faire déplacer  des ministre(s).

Alors il  faut bien commencer par se défendre et se battre nous-mêmes pour tenter  de rétablir du sérieux dans nos métiers. Si je ne suis pas en Afrique du  Sud, pour y faire des photos, ce qui serait la logique pour moi et mon  Agence de sport, c'est qu'investir aujourd'hui dans mon métier, c'est  pire que de jouer à la roulette russe...

L'évolution depuis 10 ans de nos métiers de photographie de presse et  autres professions photographiques (...) est plus que sinistre à  beaucoup de points de vue. Lors de mes débuts (il y a longtemps !), il  suffisait d'en vouloir très fort (vocation ?!), d'avoir un début de  talent, du bon sens, de travailler pied au plancher pendant quelques  années... et les bons résultats s'accumulaient très régulièrement !  Ensuite, connaissance du métier, "talent", travail (beaucoup),  réputation, faisaient le reste (...). Il y avait des "tarifs" sérieux et  respectés par la plupart des clients (presse, édition, publicité). Les   photographes auteurs et les bonnes agences françaises d'alors n'avaient  pas besoin de casser les prix trop exagérément pour exister. Presse  Sport, DPPI... dans notre domaine (le sport), nous cassaient bien les  pieds... et surtout les prix, mais pas au-delà de 50% je pense (?).  Bref, l'Agence de Presse Vandystadt durant toutes les années 90, c'était  à +/- 7500 € près, un chiffre d'affaires de 150000 € mois, de façon  absolument linéaire, autant d'ailleurs que l'était notre régularité de  travail et de production (15 salariés) ! Avec l'arrivée des "marchands  de cartes postales" qu'étaient Getty et Corbis (USA) au début et ensuite  très vite, avec le rachat (très cher et cash) des meilleures Agences en  France et dans le... monde, vers 2000, la descente aux enfers de la  profession a commencé. Ils ont vendu des "images"  comme de la lessive,  avec un marketing de bazar, avec promos et remises de "prisunic" de -  20%, - 50%... et pire encore.  D'autres "foireux" sont arrivés en nombre  toujours croissant, jusqu'aux banques d'images type Fotol**ia... et nous avons atteint le point  en dessous de 0 de la... connerie.

La plupart des "clients" ont profité  et profitent actuellement de "l'aubaine" et à fond et + encore avec,  aujourd'hui, les photos gratuites des "touristes" (que je ne mélange  jamais avec les vrais Amateurs et passionnés qui sont aussi et comme  nous des "photographes" ).

Bref, le métier est totalement dérégulé et  tout est à... refaire !

C'est pour cela que nous nous battons  aujourd'hui... Ce sera très long et très dur, mais rien n'est jamais  fini, ni impossible...

La vie et la survie de milliers de photographes  pros, d'aujourd'hui et de demain, dépend de la "lutte" de quelques-uns  aujourd'hui et, nous l'espérons, de beaucoup plus dès... demain ! Il y a  une très grande urgence." (...).

Et encore :  " La plupart des gens et même beaucoup de pros ignorent encore ce qui  se passe, ce qui se dégrade de plus en plus chaque jour. Les batailles  de "libérations" viennent toujours après la connaissance et la prise de  conscience des dangers existants et à venir pour... eux et pour tous.

Alain  Peyrefitte (le ministre de De Gaulle), a écrit son livre... "Quand la  Chine s'éveillera...", il y a 37 ans. C'était aussi une évidence... Mes 5  enfants ont entre 25 et 35 ans... L'évidence pour eux, c'est de ne pas  vivre plus mal et surtout plus cons demain qu'aujourd'hui !

Je  ne pratique jamais la "langue de bois", et Daniel Castets avec "La  Grenouille" non plus. Et ce que nous disons et écrivons l'un et l'autre  est le fruit de l'expérience, du sérieux, vérifié et frappé du sceau de  la vérité et de la sincérité. A quoi bon réciter et écrire des  mièvreries lénifiantes quand tout un métier, toute une profession et  tellement de créations et de talents sont bafoués et détruits sur  l'hôtel d'un "veau d'or" per*vers par... quelques "rapaces" venus  d'ailleurs... et par contagion, ici et  maintenant... sous nos propres  pieds ! " (...).

Et pour finir : " C'est dire si le métier est  "dézingué" par certains et totalement dérégulé pour les photographes et  les Agences sérieuses... Pour vivre de la photo, il faut compter  maintenant non sur le sérieux, le talent et le travail, mais sur la...  chance ! C'est le "PMU", et moi, je ne suis pas joueur ! (...).
Bon,  dehors il y a du soleil aujourd'hui ! "

Merci encore  Nadine,

Très cordialement à vous et à vos amis photographes de Pixelartese.

Gérard Vandystadt


ps : Je ne   pourrai intervenir très régulièrement sur le forum sous forme de discussions écrites suivies, notre travail et   nos vies sont trop imprévisibles dans mon métier. Mais j'ecrirais "un billet" ou "petit" article de   temps en temps, sur des réflexions   concernant la photographie
 Amitié.
« Modifié: 25 juin 2010 à 17:03:22 par Pixelartese »

Hors ligne ReflexNumerick

  • 1600 Iso
  • *
  • Messages: 2119
  • Sexe: Homme
  • ReflexNumerick
    • ReflexNumerick, LE BLOG
Ben oui ....  colere22
LE BLOG MIS A JOUR ...03 février 2013

Hors ligne edouard de Blay

  • 400 Iso
  • *
  • Messages: 409
Re : Colere, quand les pros tuent la profession.... de Gerard Vandystadt
« Réponse #3 le: 16 novembre 2010 à 04:09:54 »
c'est pour cela que je suis parti. Ce ne sont  pas forcément les bons qui marchent biens

Hors ligne Pixelartese

  • Nad13 FotoGraph
  • Administrateur
  • 6400 Iso
  • *
  • Messages: 12835
    • www.photomaltese.com
Re : Colere, quand les pros tuent la profession.... de Gerard Vandystadt
« Réponse #4 le: 17 novembre 2010 à 21:25:32 »
erf, Edouard, le constat est terrible
la derniere decision en date, le partenariat de Fotolia avec le Ministere de l'Eco et de l'emploi signe l'etat d'esprit, il a été decidé de rayer les photographes de France de la carte, de moins en moins de respects, de reconnaissances de notre savoir faire..
 
Voila que le ministre de l'eco fait du business, en proposant aux PME des photos (car nul doute que leur partenariat est sous forme d'affiliation)
RDV sur le site du Gouvernement : http://www.econumerique.pme.gouv.fr/page.php?id=17
cliquez sur Fotolia et l'on decouvre une campagne de pub magnifique ICI, qui fera plaisir a tous,
l'etat qui nous fait concurrence, proposant des photos gratuites !!!

on prends les memes slogans et on recommence, cette fois apres les artisans et les usines photos, puis les reporters journalistes,
sont attaqués les agences de photographes et studios d'illustrations...

Que dire, combien de millions d'euro le dispositif coutent ils aux contribuables en realité ?
les milliers d'emplois qui vont disparaitre et avec eux impots, cotisations sociales, taxes,
en recette, a l'inverse cette mesure va renforcer encore les chiffres du chomage et beneficiaires des aides sociales...

ils ont fait le tour de la profession, la photographie professionnelle en France va disparaitre
ne restera qu'un marché de niche, ou pas forcement les bons en effet seront du nombre...

Comment se passe ton installation au Canada ?  :D
tu pourrais m'en dire un peu, j'ai de moins en moins envie de rester en France
Quel avenir pour notre famille et nos enfants ?
de quoi serieusement s'interroger...
« Modifié: 17 novembre 2010 à 21:51:10 par Pixelartese »
Nadine Maltese - Photographe Webmaster -  Fondateur de Pixelartese - Portail Arts Plastiques - Nouvelles technologies
   LA NETIQUETTE             COMMENT POSTER VOS PHOTOS 

Hors ligne bja

  • 400 Iso
  • *
  • Messages: 87
  • Sexe: Homme
erf, Edouard, le constat est terrible
la derniere decision en date, le partenariat de Fotolia avec le Ministere de l'Eco et de l'emploi signe l'etat d'esprit, il a été decidé de rayer les photographes de France de la carte, de moins en moins de respects, de reconnaissances de notre savoir faire..
 
Voila que le ministre de l'eco fait du business, en proposant aux PME des photos (car nul doute que leur partenariat est sous forme d'affiliation)
RDV sur le site du Gouvernement : http://www.econumerique.pme.gouv.fr/page.php?id=17
cliquez sur Fotolia et l'on decouvre une campagne de pub magnifique ICI, qui fera plaisir a tous,
l'etat qui nous fait concurrence, proposant des photos gratuites !!!

on prends les memes slogans et on recommence, cette fois apres les artisans et les usines photos, puis les reporters journalistes,
sont attaqués les agences de photographes et studios d'illustrations...

Que dire, combien de millions d'euro le dispositif coutent ils aux contribuables en realité ?
les milliers d'emplois qui vont disparaitre et avec eux impots, cotisations sociales, taxes,
en recette, a l'inverse cette mesure va renforcer encore les chiffres du chomage et beneficiaires des aides sociales...

ils ont fait le tour de la profession, la photographie professionnelle en France va disparaitre
ne restera qu'un marché de niche, ou pas forcement les bons en effet seront du nombre...

Comment se passe ton installation au Canada ?  :D
tu pourrais m'en dire un peu, j'ai de moins en moins envie de rester en France
Quel avenir pour notre famille et nos enfants ?
de quoi serieusement s'interroger...

 
quitter marseille..!!!! mais non;juste un peu de déprime.et ailleur,d'ailleur c'est pas forcement meilleur..... :D
quand a moi....,du coup je continu le metier,et avec plein d'idées que je vais essayer de mettre en pratique
pour 2011.
tout n'est pas foutu,faut juste voir les choses differement...,et ce dire qu'on ne travailleras plus comme avant.
les supports changent ainsi que la façon de les diffuser,a nous de nous adaptés,en creant d' autre systèmes.
"ce qui est rare est chere"....donc produisont de la raretée,et vendons la cher.
et les meilleur resterons.
 
..douce france..

Bookmark and Share