Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Connexion avec Facebook

A A A A
Auteur Sujet: Gestation à l'ONU d'un logiciel calcul impacts crises ecos et sociales  (Lu 1671 fois)

Hors ligne Pixelartese

  • Nad13 FotoGraph
  • Administrateur
  • 6400 Iso
  • *
  • Messages: 12835
    • www.photomaltese.com
Communiqué de presse
DEV/2851
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

GESTATION À L’ONU D’UN LOGICIEL CAPABLE DE CALCULER EN TEMPS RÉEL L’IMPACT ÉCONOMIQUE ET SOCIAL DES CRISES MONDIALES

    (Adapté de l’anglais)

    Du 1er au 3 décembre à New York, plus de 100 experts du secteur privé, du monde universitaire et du développement vont réfléchir à une plate-forme de logiciel capable de calculer en temps réel l’impact économique et social des crises mondiales.

    Cet atelier baptisé « Pulse camp 1.0 », s’inscrit dans le cadre de l’Initiative des Nations Unies « Global Pulse »*.  Il s’agit pour les experts d’aider les décideurs à faire le tri dans la masse d’informations énorme générée par la révolution technologique, pour s’armer contre des crises de plus en plus fréquentes et à l’impact de plus en plus large.  Ce qui se passe à Wall Street aujourd’hui peut affecter quelques semaines plus tard une famille pauvre à des milliers de kilomètres de New York.

    C’est précisément pour raccourcir le délai entre la naissance d’une crise et l’accès aux informations nécessaires pour protéger les plus vulnérables, que le Secrétaire général de l’ONU a eu l’idée, l’année dernière, de créer l’Initiative « Global Pulse », fort de l’expérience de la dernière série des chocs alimentaire, pétrolier et financier.

    Aujourd’hui les données utilisées pour prendre des décisions dans le domaine du développement datent souvent de deux ans, a souligné M. Robert Kirkpatrick, Directeur de l’Initiative.

    L’atelier « Pulse camp 1.0 » doit donc relever le défi d’intégrer les données traditionnelles de l’ONU, les outils d’application et de visualisation open-source, tels que les téléphones portables et les réseaux sociaux.

    La plate-forme de logiciel à laquelle doivent s’atteler les experts sera conçue comme un « bien public mondial », une « boîte à outils » à partager librement par les professionnels du développement.

    La présentation du prototype donnera le coup d’envoi d’un marathon de 48 heures sur la conception même du produit.  Troisième du genre, organisé par Random Hacks of Kindness (RHoK), ce « hackathon », aura lieu simultanément dans 20 pays dont le Danemark, le Kenya, l’Inde, le Brésil et les États-Unis.

    RHoK réunit sur une base volontaire des experts de Google, de Microsoft, de la Nasa, de Yahoo et de la Banque mondiale pour réfléchir à des logiciels axés sur le règlement des problèmes mondiaux.

    Pour s’inscire au « hackathon « visitez le site http://www.rhok.org/events/rhok-2/.

    Pour des informations supplémentaires, contacter Makena Walker, du « Global Pulse » au Cabinet du Secrétaire général au 1 212 457 1058, 1 914 312 5293, walker8@un.org; ou Chris van der Walt, « Global Pulse » au 1 646 283 0177, vanderwalt@un.org.

    Pour suivre l’événement sur Twitter, twitter@unglobalpulse; et sur Facebook, http://www.unglobalpulse.org.

    Site Internet de « Global Pulse » http://unglobalpulse.org.

    * Pouls du monde


SOURCE : http://www.un.org/News/fr-press/docs/2010/DEV2851.doc.htm
ONU -Dec 2010


Nadine Maltese - Photographe Webmaster -  Fondateur de Pixelartese - Portail Arts Plastiques - Nouvelles technologies
   LA NETIQUETTE             COMMENT POSTER VOS PHOTOS 

Bookmark and Share