Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Connexion avec Facebook

A A A A
Auteur Sujet: L'APSC est-il cliniquement mort ?  (Lu 12975 fois)

Hors ligne cocagne

  • 400 Iso
  • *
  • Messages: 323
L'APSC est-il cliniquement mort ?
« Réponse #90 le: 21 octobre 2012 à 17:43:13 »
Citer
Pour ce qui est de Sony, je ne pense pas qu'ils soient responsables des éventuels échecs commerciaux du Fovéon.
   


 Non personne n'est responsable , il n'y a pas de complot non plus mais plus simplement la différence d'échelle entre les productions et donc les moyens mis dans la recherche et le développement on donné un avantage décisif à la technologie CMOS et rien ne prouve que structurellement la logique Fovéon soit incapable d'une même progression.Il est vrai que le parti pris de la presse du moins de celle qui s'est évertué à entretenir la confusion sur la manière dont il fallait construire le rapport entre pixels et photosites dans le cas des Sigma n'a pas aidé ces produits à décoller en un temps ou tous les systèmes plafonnaient allégrement à 1600 isos

Ceci dit, pour les sceptiques, personne ne dit que le plein format basculera tous les chiffres de vente en sa faveur mais qu'il retrouvera sa suprématie naturelle.Il retrouvera sa position de roi des animaux dans la jungle des formats une référence en somme qu'il n'avait pas vraiment cessé d''être bien que tous dans les essais et sur les stands de vente faisaient comme si la nouvelle référence était L'APSC, il faut surtout raisonner sans mémoire si l'on veut faire un bon bateleur de foire ou un rédacteur de presse encore que dans ce cas la c'est surement plus compliqué à commencer par un évident manque de respect pour ses lecteurs.

Eric les ingénieurs et les utilisateurs des bons boitiers Olympus ne sont pas responsables des comportements mafieux des dirigeants de cette maison et par extension il ne faut pas identifier une entreprise à ses dirigeants qui ne sont sommes toutes que de passage
 

Hors ligne eric-p

  • 400 Iso
  • *
  • Messages: 171
L'APSC est-il cliniquement mort ?
« Réponse #91 le: 21 octobre 2012 à 17:57:39 »

Pour mémoire, le premier 24x36 low cost fut un ... sony.
Inexact !
Le premier FF à atteindre la barre des 1500 € est bien le Canon 5D (en fin de carrière, pour liquider les stocks)
fin  2008.
J'ai également pu voir des Kodak DCS pro n/c à ~1000 € sans doute vendus à perte sur Barcelone pour liquider des stocks. :tired:
Sony a proposé un FF à 2000 € fin 2009...sans LV ni cinoche et les gens ont préféré acheter le 5D II vendu 20% plus cher officiellement.
Citer
Toujours aussi rigolo ce que tu dis eric-p, là c'est plus madame irma, on vire carrément raëlien  :icon_mrgreen: ...

Le chat du beau-frère de la concierge que je n'ai pas, sage parmi les sages, m'ayant affirmé que les choses étaient loin d'être aussi simples et péremptoires, je te donne rdv dans 3 à 11 mois pour savoir si
- le FF sera au top des ventes
- Panasonic, Samsung, Fuji, Olympus, Sony (branche photo) en voie de disparition
- et le mirroless renvoyé dans les poubelles de l'histoire.
On va bien voir si c'est du Raël ou si j'ai un véritable don de voyance photographique, hein! lovee
En attendant, il y a des faits indiscutables qui ce sont produits depuis le début du numérique:
1-Contax a fait faillite (Ok, c'était une petite boîte)
2-Minolta a dû fusionner avec Konica pour survivre
3-Le groupe Konica-Minolta a fini par jeter l'éponge pour laisser Sony prendre le relais.
4-Pentax a changé de propriétaire 2x depuis les débuts du numérique.
5-Le secteur du Moyen Format est EXSANGUE
6-Le FT d'Olympus est un échec après seulement 5 années de vie commerciale (et sur lequel Olympus avait pas mal misé !)
7-Le scandale Olympus a éclaté après les révélations de Woodford, l'ancien CEO d'olympus
Kikukawa  derrière les verrous...et Sony est rentré dans le capital Olympus !
8- Last but not least: Sony a perdu son triple A (S&P ) ! laugh laugh laugh
-----------------------------------------------------------------------------------
Pendant ce temps, Canon et Nikon affichent de manière ostentatoire la croissance de leur CA
et leurs bénéfices insolents... :tease:

Hors ligne eric-p

  • 400 Iso
  • *
  • Messages: 171
L'APSC est-il cliniquement mort ?
« Réponse #92 le: 22 octobre 2012 à 14:26:51 »

Eric les ingénieurs et les utilisateurs des bons boitiers Olympus ne sont pas responsables des comportements mafieux des dirigeants de cette maison et par extension il ne faut pas identifier une entreprise à ses dirigeants qui ne sont sommes toutes que de passage
 

Oulah ! ???


Personnellement, je ne serai jamais aussi indulgent à l'égard des ingénieurs Olympus quand on sait comment a été élaboré le FT.


Souviens-toi des ambitions d'Olympus lorsqu'ils sont revenus sur
le marché DSLR en 2003
à l'occasion de la présentation du système FT[size=78%]:[/size]


"Notre système reflex est le premier à être conçu et réalisé pour
le numérique"


"Les objectifs 4/3 sont parfaitement adaptés aux capteurs"


"Les capteurs numériques permettent une réduction du format sans perte par rapport à l'argentique"


"La réduction du format permet de faire des objectifs plus petits et plus légers".


"On roulera tous en 4/3"


"Nous serons Nº1 du marché"


Pour impressionnante qu'elle soit, cette présentation cachait en réalité
des vices de conception culturels, technologiques et commerciaux.


1-Le E1 présenté en 2003 carburait encore au CCD alors que Canon
avait déjà démontré les avantages conceptuels du CMOS depuis 3 ans.
Finalement, Olympus fera comme les copains avec l'arrivée
du E-410 à capteur CMOS....avec 7 années de retard sur Canon ! bravoo

2- En examinant les données techniques de la monture FT,
on s'aperçoit que le tirage mécanique mesure ....38,67 mm ,
soit à peine plus de 5 mm gagné sur le tirage d'une monture
24x36 bien connue, la monture EOS.

Prétendre gagner en encombrement en utilisant un tirage mécanique valant 88% de celle
d'un format 2x plus grand a quelque chose de bizarre, non ?

[size=78%]3-Pour obtenir des objectifs "parfaitement adaptés" aux capteurs numériques,[/size]
Olympus a fait le choix d'adapter les objectifs aux capteurs de l'époque,
c'est à dire des capteurs qui ont un rendement photonique optimal pour des rayons inclinés
de ~< 10º !
C'est le concept de la télécentricité !
Pour obtenir des objectifs avec des rayons aussi peu inclinés que possible
les ingénieurs ont donc pris la décision d'augmenter le tirage optique
dont la valeur officieuse est de ~33mm (cette donnée est confidentielle mais se mesure assez facilement en première approximation), c'est certainement plus que l'ancêtre argentique
du format FT : Le reflex Pentax 110 !
La pupille de sortie des objectifs GA et transtandards est ainsi éloignée du capteur et les rayons
sont donc moins inclinés.

PROBLÈME: En concevant des objectifs télécentriques, on augmente la complexité globale du
système optique, on augmente le poids, l'encombrement et ...le coût de fabrication par rapport à des systèmes optiques non télécentriques de format identique !

D'un point de vue commercial, le concept de la télécentricité est ...suicidaire.

4- Bien sûr, les ingénieurs se sont défendus en disant qu'ils ont réduit le format et l'encombrement de ces objectifs de manière à compenser les inconvénients de la télécentricité  ! laugh laugh laugh


Ainsi, on obtient des objectifs aussi encombrants en FT que les objectifs
24x36 reflex !


5-Les ingénieurs Olympus, qui ne sont décidément pas à court d'arguments, prétendent carrément que leurs objectifs sont aussi bons que des objectifs 24x36, courbes MTFs à l'appui !
Ainsi les MTFs des objectifs FT sont annoncées à 20 et 60 pl/mm
soit 2x la définition d'usage en 24x36 (10 et 30 pl/mm)
Et effectivement, les MTFs présentées sur le papier sont
aussi bonnes voire meilleures (Ben voyons !)que celles
d'objectifs 24x36 équivalents.
Il a également été dit que les objectifs FT résolvaient 200pl/mm
contre 100 pl/mm pour les objectifs 24x36.


Le problème est qu'il s'agit là évidemment d'un gros MENSONGE
de la part d'Olympus qui tente clairement de faire passer des vessies
pour des lanternes.


Il est connu de notoriété publique qu'il est plus facile de gagner des pl
en augmentant le format qu'en essayant de travailler les formules optiques
d'un format plus petit ! N'importe quel opticien sérieux le reconnaîtra. yes


De fait, quelques rares MTFs d'objectifs FT ont été mesurées (DxO mark) et les résultats obtenus étaient....modestes, bien moins bons que ce que laissaient présager les MTFs officielles d'Olympus. :(


6-En ce qui concerne les résultats "concrets" des objectifs FT,
on peut dire qu'on a abouti à ....un désastre ! crazy


Exemples:


*Le 25/1.4 Leica D de Panasonic (qui au passage ne respectait plus vraiment le concept de la télécentricité !)
pesait pratiquement le double d'un 50/1.4 EF Canon...pour un format
2x plus petit que celui-ci !
Cherchez l'erreur... ::)


*Le 9-18/4-5.6 Zuiko était à la fois plus encombrant, plus lourd et plus cher... qu'un banal 18-35/4-5.6 Pentax FAJ pour 24x36 !


*Les zooms "pro" étaient ouverts à f/2...mais la sensibilité des capteurs
FT est au moins 4x moindre que celle des capteurs 24x36.
Et ces objectifs étaient au moins aussi lourds et chers que des
zooms 24x36 f/2.8 24x36 de marque !!!


*Olympus a été incapable de réaliser un zoom GA pro d'ouverture f/2.8
comme celà se faisait déjà couramment en 2003... :scare:
Ils ont dû se rabattre sur un zoom f/4 superbe mais aussi très lourd et très cher... :(


6- En présentant son concept FT, Olympus a également montré le retard qu'il a accumulé depuis son retrait plus ou moins effectif depuis ´
les années 1985:


-Pas de vraie map manuelle mais seulement "by wire"(Bonne chance en cas de panne !)


-pas de motorisation ultrasonique comme les copains (Ils y viendront...mais asez tardivement avec le SWD en 2007)


-Pas de stabilisation optique...qu'ils compenseront plus tard partiellement
par la stabilisation capteur.


-Pas de map interne sur les objectifs macro
(Ils viennent seulement de s'y mettre...en 2012 sur MFT !!! laugh    )


-Etc...


--------------------------------------------------------------------------------


On peut donc sérieusement s'interroger sur la clairvoyance des
ingénieurs Olympus qui sont à l'origine de la monture FT,
qui ont envoyé leur clientèle "dans le mur" et qui n'ont pas été incapables
de percevoir le potentiel du MFT aussi rapidement que Panasonic .


De deux choses l'une:


-Soit les dirigeants d'Olympus et leurs ingénieurs sont des "minus habens"
du fait des erreurs de conception flagrants dans le FT.


-Soit les responsables d'Olympus sont des personnes lucides....mais qui agissent en connaissance de cause.
Ils prennent des décisions en mettant de côté ce que la clientèle croit
légitime de la part d'un opticien de réputation internationale
et réalisent en réalité ce que j'appelle "une pyramide de Ponzi technologique ".


Personnellement, je soutiens plutôt la deuxième thèse:


1-Les dirigeants d'Olympus savent PARFAITEMENT que toute tentative
d'immersion dans l'univers du DSLR ou même du CSC est
....IM-POS-SIBLE à la régulière parce que Canon/Nikon tiennent le marché
haut la main et que le fossé technologique qui les sépare est devenu
trop grand pour être comblé à la régulière.


2-Les dirigeants d'Olympus ont néanmoins quelques idées à défendre
et à valoriser... pour une durée finie.
Pourquoi ne pas en profiter si les autres le font à notre place ?


3-Ainsi, Olympus utilise sa cible favorite, les geeks, pour diffuser sa propagande et obtenir un succès provisoire.


4-Le message diffusé est assez similaire à celui des sectes,
à savoir un concept "nouveau" et "révolutionnaire" qui représente
"l'avenir" et auquel les geeks sont connus pour y être "sensibles"
...et mordre à l'hameçon.


5-Message d'Olympus qui est assez similaire à celui d'un Madoff:
Je vous propose d'investir dans un business "moderne" "efficace"
"révolutionnaire" "meilleur que les autres"
"qui va encore progresser" "qui a un potentiel énoooooorme"


=> La clientèle afflue
=> Olympus "fait bénéficier" ses premiers clients des concepts "révolutionnaires" du FT
=> Le concept patine parce qu'evidemment Olympus est incapable de tenir
ses engagements sur la durée pour des tas de raisons.
=> La clientèle se lasse, le CA stagne puis.... les ventes s'écroulent:
C'est l'effondrement de la "pyramide de Ponzi technologique"
Les ventes du FT reposant sur la croissance supposée infinie du système,
le système FT finit par s'effondrer. 8)


Je dois quand même reconnaître dans cette affaire le génie du marketing
Olympus, à savoir que leur concept initial échoue,
ils proposent un nouveau concept, le MFT, et ils parviennent au tour de force de continuer à convaincre une partie de leur clientèle ! laugh laugh laugh


Pourtant, le concept du mirrorless est tout aussi rempli d'axiomes faux:


On nous explique que:


-Le mirrorless permet de faire des APN plus petits,plus légers et moins chers: Dans la vraie vie, ce n'est malheureusement pas ce qu'on constate!
Le Leica M a gagné du poids....quand les reflex 24x36 en ont perdu !!!
Ainsi, le Leica M pèse 680g ...alors que le Canon 6D fait 690g. laugh
Le mirrorless moins cher ?
On trouve un reflex récent APSC à 309 € SP quand un NEX coûte toujours
plus cher (et parfois sans viseur !).
Un X-Pro-1 coûtait officiellement > 1.500 € ! Cherchez l'erreur... :tease:

[size=78%]-On nous explique que le mirrorless permet de faire des optiques plus légères, plus petites et bien sûr moins chères:[/size]

[size=78%]Dans la vraie vie, les optiques GA compactes réalisées se font aux dépends d'un fort compromis [/size]
[size=78%]sur la qualité des résultats obtenus....ou alors on nous sort des lapalissades en comparant la compacité d'un GA APSC avec celle d'un 24x36.[/size]

[size=78%]De fait, le récent Samsung 12-24/4-5.6 NX est à peine plus léger[/size]
[size=78%]...qu'un 18-35/4-5.6 Pentax FAJ pour 24x36[/size]

[size=78%]-On nous dit que l'AF des mirrorless va "rattraper" celui des AF reflex:[/size]
[size=78%]Il a effectivement progressé...mais il n'a toujours pas rattrapé l'AF des reflex[/size]
[size=78%]sur l'ensemble des paramètres sensibilité-rapidité-suivi ![/size]
Les artisans du mirrorless oublient surtout de dire que la vitesse acquise sur l'AF se fait grâce
à l'emploi de moteurs linéaires qui sont rebels à la mise au point mécanique
(Gare à la panne !)

-Et pour conclure, les artisans du mirrorless nous disent que le potentiel technologique est énorme et que "ça ira mieux demain" ! bravoo


Ce discours ne vous rappelle rien ? Moi si ! evil111 evil111 evil111


Je finis par dire que toutes ces marques qui proposent le mirrorless ne réalisent en réalité qu'une nouvelle pyramide de Ponzi et que celle-ci
finira bien par s'effondrer parce qu'on n'a encore jamais vu
une pyramide de Ponzi rester stable indéfiniment !


À partir du moment où on construit un édifice sur du sable, il arrive un moment où celui-ci finit par s'effondrer. 8)
« Modifié: 22 octobre 2012 à 22:26:02 par eric-p »

Hors ligne Runway

  • Coïto, ergo sum !
  • 800 Iso
  • *
  • Messages: 906
  • Sexe: Homme
L'APSC est-il cliniquement mort ?
« Réponse #93 le: 30 octobre 2012 à 00:18:28 »
Ah ben je reviens de 3 semainse de vacances et...il y en a de l'animation ici, doudou dis donc ! Coooool !
L'intuition est l'intelligence qui commet un excès de vitesse...

Bookmark and Share