Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Connexion avec Facebook

A A A A
Auteur Sujet: Scanner de négatifs  (Lu 7775 fois)

Hors ligne ReflexNumerick

  • 1600 Iso
  • *
  • Messages: 2119
  • Sexe: Homme
  • ReflexNumerick
    • ReflexNumerick, LE BLOG
Scanner de négatifs
« Réponse #30 le: 19 août 2012 à 09:55:46 »
......

Reflex qui parait avoir une passe de petits appareils ne sera sans doute pas emballé par l'idée d'un moyen format .......

bah tu sais un 6x6 ça m'irait bien, mais comme j'ai mon matériel photo à faire évoluer et mon budget n'étant pas extensible ...  :icon_mrgreen:
LE BLOG MIS A JOUR ...03 février 2013

Hors ligne Oud_s

  • 160 Iso
  • 1600 Iso
  • *
  • Messages: 3195
  • Sexe: Homme
    • Oud's (The)
Scanner de négatifs
« Réponse #31 le: 19 août 2012 à 19:37:41 »
Quelle optique utilises tu et à quelle distance ?
50 et 90 mm, pour la distance ça dépend du rapport d'agrandissement choisi.

Intéressant l'idée du laser d'autant plus qu'il pourra servir à un tas d'autres trucs. Quel modèle as tu choisi ?

Celui de  Bricodépot, ça représente quand même un budget de 400 450 € de mémoire, avec la règle, la commande à distance, un pied (avec pointes et pas photo), et le récepteur intégré à la télécommande pour relever les niveaux avec précision. Mais bon je le garde ^^

Finalement un négatoscope est une grosse table lumineuse qu'on a tous vu un jour ou l'autre chez son toubib, le choix devra se faire sur la régularité de l'éclairage et surement sur la présence d'un potentiomêtre.

oui

Ressortir l'agrandisseur oui mais c'est autre chose, le scan pemet d'archiver ses négatifs de manière éxtrèmement souple en bénéficiant des systèmes de mots clefs, de Lightroom par exemple, il suffit de rajouter à chaque fichier le numéro de la boite à chaussure (je plaisante) le numéro du panodia  la page du négatif et l'emplacement sur la page sous forme de mot clef mais il y a tout un tas de champs dans les IPTC qui peuvent servir à ça j'ai commencé avec les mots clefs car au début je trouvais ça plus simple genre LLLLL PP L C (livre page ligne colonne) NOTA: En me relisant je me dis que ce ne serait pas plus lourd de modifier les noms de fichiers ainsiJe fais les deuxCe qui permet de retourner vers un négatif éventuellement intéressant et de reprendre à la base le processus dans un vrai labo .Au niveau d'un amateur il y a peu de photos qui finalement méritent d'être traitées jsuqu'à l'impression.Les scans permettent  de s'adonner au plaisir de la photo argentique sans les grosses charges budgetaires du tirage et de pouvoir quand même profiter de ses photos. Le dévelopement même couleur chez un bon pro n'est pas vraiment cher
+ 10 000

Reflex qui parait avoir une passe de petits appareils ne sera sans doute pas emballé par l'idée d'un moyen format mais les derniers boitiers de fuji/voigtlander/ Bessa sont discrets efficaces précis..et télémetriques.De plus avec ces boitiers à clapet pas de sacs gonflés de chargeurs ou d'optiques, les films peuvent s'exposer en 6X9 , on est pas loin la du panorama le prix est ni moins cher ni plus cher qu'un reflex numérique moyenTiens si cela l'intêresse il y a sur un autre forum un membre qui vend un Pentax 67.Il me tente beaucoup, j'aimerais le voir avant de plonger car ces boitiers ont souvent bien vécu mais il est trop loin de Montpellier

Tant qu'à faire, une speed graphic ou autre chambre en bois se trouve assez bien pour un budget équivalent au pentax, voir moins si on sait bricoler.

Du noir et blanc chez soi c'est simple. Moi qui aime bien la couleur, je vais chez Diapro à Montpellier qui fait un sacrement bon boulot puis je scan, parfois par impatience je demande un CD mais cela grève le budget
Un doubleur fait perdre quatre demi-valeurs de diaphragme. C'était un moment de gloriole en différé.

Hors ligne cocagne

  • 400 Iso
  • *
  • Messages: 323
Scanner de négatifs
« Réponse #32 le: 20 août 2012 à 21:30:28 »
L'idée d'une petite chambre grand format à 4X5 me trotte dans la tête depuis un bon moment cela réglerait le problème de scan d'ailleurs car avec un brave Epson V600/750 on obtiens l'équivalent d'un fichier numérique de plus de 100 (cent..) Mpx il y a donc de la marge de ce coté.

chambre portable 4X5 avec un soufflet qui se contortionne de partout pour de la photo soignée et qui peut même servir à main levée.

J'ai été voir ta Speed Graphic dont j'avais entendu parlé, toute une époque ! Et dire que des reporters ont travaillé avec ce bidule et produit des images si banalement parfaites que personne alors ne s'en extasiait sauf les pros peut être qui savaient la somme de savoir faire qu'il fallait pour bien utiliser ces engins à main levée. On redécouvre la haute définition aujourd'hui, on l'avait déjà à la lumière du jour il est vrai et en ambiance quand même parfois et dans ce cas quelles belles images pleine de mystère, de stars, de voyous et de...fumée de tabac.

J'avais à une époque badé devant une vitrine de Shop photo à Montpellier qui proposait en occasion une petite chambre très bien finie et à la fois pas convaincante si ce n'est qu 'elle représentait un summum de concentré en micromécanique et en  optique, le système de bascule et de décentrement n'était pas son fort car c'était une petite chambre portative assez mignone avec son caisson gainé de cuir très féminin ce genre d'objet que l'on peut mettre en décoration dans son bureau pour fixer sa réflexion et qui à un moment donne envie de tout plaquer pour sortir retrouver ce vallon, cette boucle de rivière et y attendre la bonne lumière.

Mais sur un forum où beaucoup tentent de revenir vers des appareils qui tiennent dans la main comme le X10 ou le Canon S100 ou des hybrides qui se cachent dans une coque de reflex des années 80 et voudraient leur voir jouer un rôle majeur dans la représentation des images je me dis qu'une Speed Graph aura du mal à trouver sa place sauf si elle sort d'une poche alors pourquoi pas sans doute mais une poche d'imperméable à la façon de Jack Palmer!

Voila que tu me fais rêver Oud'S

Effectivement pourquoi pas ? Dans la pratique mon Bronica sort assez peu et des bobines de Portra ou de Fuji sont en train de croupir dans les tiroirs, alors tant qu'à  faire une petite chambre et  quelques cadres près à l'avance ...Je n'ai aucun Komintern derrière moi qui m'impose une productivité de stakanoviste de la chambre.
Et le Nikon à décentrement m'a donné envie de redresser mais en mieux, en plus profond, tous les murs de ma ville et tous les arbres des alentours qui n'ont pas encore brulé.

Hors ligne Oud_s

  • 160 Iso
  • 1600 Iso
  • *
  • Messages: 3195
  • Sexe: Homme
    • Oud's (The)
Scanner de négatifs
« Réponse #33 le: 20 août 2012 à 22:54:33 »
En MF/GF tout est autre, mais il faut garder dans sa tête que c'est toujours le photographe qui fait les photos, pas le matériel. Et que c'est un appareil photo.

Après un objectif de chambre de reportage se prépare à l'avance en hyperfocale, avec un viseur très basique. Et permet de faire aussi des photos à la volée. Au pire une graflex à télémètre couplé ...

Et les dos graflock, ce n'est pas dur à trouver. Le seul vrai manque reste les polas avec négas qui n'existent plus, mais un certain Edouard De Blay saura mieux en parler que moi.

http://www.galerie-photo.com/polaroid-en-20x25.html
« Modifié: 20 août 2012 à 23:19:49 par Oud_s »
Un doubleur fait perdre quatre demi-valeurs de diaphragme. C'était un moment de gloriole en différé.

Bookmark and Share